Analyses

Le dilemne Levantin

Soumis par Hayan Sidaoui le mer 03/07/2019 - 19:47

Sur fond de la crise des gilets jaunes je reviens sur ce texte que j'ai publié sur mon compte Facebook il y a deux ans. Le mouvement des gilets jaunes est bien évidement méritoire mais de notre point de vue, nous autres levantins victimes de vos guerres cupides, nous estimons que cela est insuffisant. Le mouvement de contestation a certes pris de la consistance ces derniers temps atténuant la cacophonie et les maladresses des premières semaines grâce à un discours ajusté par quelques-uns, cependant il est encore loin du compte.

On n'est jamais mieux servi que par soi-même

Soumis par Hayan Sidaoui le mer 19/06/2019 - 12:58

Michel Rimbaud est sûrement le moins mauvais des analystes occidentaux mais comme tous les autres il passe à côté de l'essentiel!

Comme les autres il n'osera jamais dire que la seule et unique source du mal au Moyen Orient et des guerres interminables qu'il engendre est l'existence même de l'état israélien qui colonise la Palestine depuis 71 ans !
Être honnête n'exclut pas l'erreur et avec cette omission, "l'erreur" est aussi constante qu'énorme dans ses articles!

Humanisme et "religiosité"

Soumis par Hayan Sidaoui le dim 24/03/2019 - 22:16

Je reviens sur l'attentat qui a eu lieu en Nouvelle Zélande et surtout sur les réactions qu'il a suscité de part et d'autres.

Comme à mon habitude je serai direct, sans détours et intransigeant avec ce que je considère comme nocif pour nos causes levantines, et à travers elles pour toute l'humanité, peu importe qui se sentira froissé, ceci n'étant pas l'objet de l'article !

Un silence d'or et une parole de diamant

Soumis par Hayan Sidaoui le mer 30/01/2019 - 19:19

Faut-il encore présenter Sayyed Hassan Nasrallah ? Nous ne nous connaissons pas quoique nous sommes nés tous les deux la même année et avons grandi dans le même coin du Sud-Liban que j'ai habité de ma naissance en 1961 jusqu'en 1970.

On a sûrement les mêmes souvenirs d'enfance où notre cher Sud était livré à lui même, et au monstre israélien, délaissé aussi bien par le pouvoir libanais de l'époque que par les puissances mondiales, trop occupées par la gestion de Check point Charlie à Berlin où la guerre froide n'était froide que pour les laissés pour compte.

intox ou intox

Soumis par Hayan Sidaoui le dim 05/08/2018 - 21:38

Retour sur juin - juillet 2018 avant la grande bataille d'Idlib

I - On ne sait plus comment distiller l'intox... "terroriste étranger" devient "rebelle syrien" dans presque tous les sites s'exprimant en langue française et non censurés !

« Grand deal » et petit simulacre

Soumis par Hayan Sidaoui le dim 08/07/2018 - 18:48

J’avoue ne pas savoir comment entamer cet article.
J’ai tellement écrit et réécrit sur le sujet que je risque la répétition. La propagande par contre trouve toujours des nouvelles formules pour dire et redire la même chose, tout en donnant l’illusion d’amener du nouveau au « débat » géostratégique. Beaucoup se font piéger pensant détenir une nouvelle information ou une nouvelle donne !

Combien de fois ai-je répété depuis 2011 que nous sommes vainqueurs, que l’Occident est en déclin et que le Proche-Orient lui, sera très bientôt définitivement fermé ?

L’effet Kissinger touche à sa fin

Soumis par Hayan Sidaoui le jeu 28/06/2018 - 16:23

Ce vieux renard de la stratégie sioniste mondiale est bien conservé malgré son âge plus qu’avancé. Ce sont plutôt quelques-uns des nôtres, malgré leur relatif jeune âge, qui sont séniles avant l’heure !

Comment peut-on à ce point se tromper, après tout ce que nous avons subi par ce que Kissinger a froidement et cyniquement élaboré, depuis le début des années 70, au Proche Orient ?

Frontières naturelles retrouvées

Soumis par Hayan Sidaoui le dim 20/05/2018 - 16:12

Les Américains, conscients que la majeure partie des YPG-FDS est opposée à la partition de la Syrie, stoppent net toute aide militaire et financière à cette organisation kurde syrienne. Si quelques-uns des cadres du FDS continuent à affirmer leur allégeance à la coalition US, la majorité de sa base confirme son appartenance à une Syrie unie et indépendante, confirmation de ce que nous avions déjà pressentie l'été dernier.