Divers

Poignet et bracelet

Soumis par Hayan Sidaoui le mar 08/05/2018 - 07:02

"Défendre la Syrie avec ses tripes", comme le prétendent certains, ne pourrait qu'avoir un effet contraire si les neurones n'accompagnent pas les tripes. Encore faut-il en avoir vraiment surtout si leur "défense" n'a été jamais sollicitée par quiconque, bien au contraire.

Les concierges de la géopolitique

Soumis par Hayan Sidaoui le mar 16/01/2018 - 16:42

Avant toute chose je souhaite que vous jetiez un coup d’œil sur un échange qui a eu lieu le 12 décembre dernier avec Régis Le Sommier sur sa page FB concernant l’un de ses innombrables posts de promotion de son livre qui n’était pas encore imprimé.

Pendant que Régis Le Sommier racolait pour qu’on achète son livre qui, comme d’autres avant lui, a pour objet d'empocher de l’argent sur le dos des cadavres de nos enfants, j’interviens suite un « tagage » d’un ami.

Occident et nombrilisme

Soumis par Hayan Sidaoui le jeu 30/11/2017 - 19:38

J'ai lu par-ci par-là, sur ce réseau, y compris chez des gens de bonne foi, que c'est Vanessa Beeley (jamais sans Lech Vanessa alias Asselineau) qui a dénoncé les fameux "casques blancs" ! Ah bon ?!

Selon certains, c'est Meyssan qui a bien compris le Levant et personne d'autre ! Ou bien c'est Ulysse "Glosset" qui maîtrise la géopolitique au Proche-Orient...

Pop'art

Soumis par Hayan Sidaoui le jeu 19/10/2017 - 12:51

L'art, la politique et la religion ont toujours fonctionné ensemble, les exemples ne manquent pas : les mésopotamiens et les Egyptiens (déjà !) ont fait de l'art des reliques religieuses tout comme les inquisiteurs du Moyen Age, les Grecs anciens ont fait de l'art une philosophie, les Romains un instrument de puissance, des architectes comme Violet Le Duc, Le Nôtre ou encore Boullée ont conçu leurs œuvres dans l'unique but de magnifier la monarchie, les constructivistes russes tels que Kandinsky, Malevitch et tant d'autres ont voulu reconstruire la société humaine dans la foulée de la révol

Rappel pour les amnésiques heureux

Soumis par Hayan Sidaoui le mar 26/09/2017 - 20:33

C'est de pire en pire, le "fils" au pouvoir actuellement est bien pire que le "père" et pourtant j'entends des "gueulades", des protestations, des sarcasmes mais je ne vois aucune action et c'est logique. Si un état est à la dérive c'est que le peuple l'est aussi.
Sans fondation pas de bâtisse solide.
Au Levant on ne s'en plaint pas, bien au contraire.