Vin

Soumis par Hayan Sidaoui le lun 09/04/2018 - 23:27

Rubrique

Les années passent comme passe le vent
Mais le charme demeure impassible
De toi, de ton âme, de ton cœur
cet ardent
Je bois volontiers les brûlures paisibles

Je vais serein sur le long et doux chemin
Où ton ombre couvre mon existence
Tu es l'air, tu es l'encens et le parfum
Qui embaument à jamais mes jouissances

Verse moi ton elixir, ce breuvage divin
Laisse moi boire et savourer ce qui en toi coule
Le long de ton ruisseau où joue le vin
J'aime m'enivrer quand mes sentiments se défoulent