Poésie

Nous irons sur les sentiers roses
Où sous un ciel clair et bleu
Je t'offrirai mes baisers pieux
Là où mes regards se posent

Nous parcourrons les prairies chaudes
Où courent des joyeux ruisseaux
Je serai ton ombre, ton puceau
S'abreuvant de ta vallée éclose

Nous escaladerons les montagnes blanches
Où nichent des aigles majestueux
Je deviendrai tes ailes, ton impétueux
T'emmenant vers les sensations franches

Ici et ailleurs

Soumis par Hayan Sidaoui le mer 04/07/2018 - 18:25

Ô souvenir persistant
Telle une seconde ombre
Toi le fidèle colporteur des anciennes senteurs
Toi qui accompagne mes promenades sous les balcons fleuris

Tête levée, comme si avec mes yeux j'accompagne l'envol de mon âme
Aimantée par les couleurs chanteuses
Celles que les fleurs jetent pour taire les peines crieuses
Pour rendre à l'aube l'éclat de ce qui fut

Musique

Soumis par Hayan Sidaoui le lun 02/07/2018 - 21:01

Heures lunimeuses et bavardes
Comme l'esprit d'un homme joyeux
Loin des jacasseries à la hussarde
Où l'attente suave rend le cœur frileux

L'air chaud me caresse la nuque
Telles des mains ferventes
Au loin j'entends chanter les flûtes
Porteuses d'envies incandescentes

Je songe à ces peaux fragiles
Qu'enveloppent les chaudes vapeurs
Aux auréoles qui rendent agiles
Les yeux savourant leurs clameurs

Plaire

Soumis par Hayan Sidaoui le ven 29/06/2018 - 18:50

Ce soir, chaud au crépuscule tardif
Emprisonne les contemplations dans l'attente
Les étoiles tardent dans un ciel craintif
De peur qu'on lui vole ses pépites mouvantes

Me voilà tenir la plume assoiffée
Tel un combattant tenant son sabre
Usant du noir qui remplit l'encrier
Hurlant la persistante mauvaise fable

Colère et, les remous de l'âme
Où les mots de leur force tracent
Telles des comètes traînant les blâmes
Voulant brûler les fourbes et traîtres farces

Le chemin

Soumis par Hayan Sidaoui le mer 27/06/2018 - 22:47

Quelques fois les senteurs me reviennent
Où la coriandre se superpose au cumin
Ma mémoire chantant l'empathique veine
Qui jadis colorait mon long chemin

Je me rappelle des joviales persiennes
Qui narguaient les rayons indiscrets
Le temps d'une sieste coquine et vilaine
Qu'accompagne le parfum d'un bosquet

Ô toi le temps qui passe imperturbable
Enveloppant mes souvenirs de petit enfant
Insouciant, l'âme et l'esprit friables
Telle l'herbe qui naît au printemps

Tentation

Soumis par Hayan Sidaoui le dim 24/06/2018 - 20:29

Longeant la côte au sable frileux
Au seuil de l'eau et de son jardin
Entre les arbres nus comme des pieux
Et l'étendue mouvante comme une catin
Qui frappe mon esprit et pique mes yeux

Au dessus de ma tête couverte
Par des nuages bien bas
Je devine les étoiles malhonnêtes
Qui font perdre à la lune sa foi
Dans un ciel malsain et inerte

Renouvellement

Soumis par Hayan Sidaoui le jeu 14/06/2018 - 18:42

Soleil, tu viens lentemement
Les arbres se sont déjà dénudés
Les feuilles jetées nonchalemment
Les nuages traînent sur la canopée

Les jours s'émiettent obstinément
En manque de beaux rayons
Les nuits perdent leur firmament
Les étoiles devenant des haillons

Longtemps j'ai comptemplé l'image
Où les sensations s'égarent
Triste et vide comme un présage
Mauvais, sordide et hagard

Soleil, comme tu es en retard
Rendant orphelins les tournesols
Même la lune a perdu son fard
Et moi mon bel ange frivole

Le temps

Soumis par Hayan Sidaoui le jeu 14/06/2018 - 05:07

Le ciel veille sur les ruisseaux
La terre nourrit la poussière
Les épaules résistent au fardeau
Jusqu'à l'épuisement de la lumière

À l'horizon flânent les oiseaux
Narguant le noir et les couleurs
La brise porte loin leur échos
Et avec eux nos lourdes frayeurs

L'homme meurt à chaque instant
Voyageant d'heure en heure
Puis oublie le temps présent
Se jetant dans les dernières lueurs

Parfum zélé

Soumis par Hayan Sidaoui le dim 03/06/2018 - 19:52

Un jour, il y a fort longtemps
J'ai voulu te scruter nue
Un autre jour par passion
J'ai voulu te toucher toute crue

Les autres jours, ces bons moments
Suspendus accrochés l'un à l'autre
Cachés derrière un opaque paravent
Mon cœur pénétrant dans ton antre

Au son de la musique de ta voix
Qui enchantait mes caresses
Ton récital en dansant sur moi
Me rendait élève et te rendait maîtresse

Graal

Soumis par Hayan Sidaoui le ven 01/06/2018 - 00:55

Dès que les pâturages jaunissent le matin
J'irai accompagner le doux zéphir
Qui m'emportera sur tous les chemins
Qui mènent là où je veux dormir

Je sais qu'on m'attend là-bas
Au coin de la grande chaumière
Où se racontent aventures et trépas
Où l'on oublie quelques misères

Je veillerai les yeux rivés
Sur la lune et sa lumière d'argent
J'attendrai à nouveau la matinée
Où le vent m'attend impatient

Rosée

Soumis par Hayan Sidaoui le lun 28/05/2018 - 18:39

Le desir de sa rosée brûlante
M'amarre aux humides songes
Où s'imbibe la rose accueillante
Qui ouvre ses pétales d'ange

De mon Orient où l'aube chaude
Salue de ses puissants rayons
L'envie accueillante des yeux fauves
M'arrache au destin assûrement

S'agrandit le ciel et son infini
Où l'horizon devient plusieurs
La lourde torpeur on oublie
L'âme s'anime avec bonheur