Ménager la chèvre et le chou

Soumis par Hayan Sidaoui le lun 30/10/2017 - 23:45

Macron est dans l'embarras ! Ce qui ce passe au Kurdistan, pardon ma langue a fourché, ce qui se passe en "Catalogne" l'embarrasse voire le fait ravaler sa salive plusieurs fois par jour.

J'ai fait un lapsus en confondant le Kurdistan (l'Enculestan pour les intimes) avec la Catalogne mais un lapsus "normal" dans la mesure où ni l'un ni l'autre n'ont un quelconque fondement historique.

Il n'échappe à personne que la main mise du sionisme sur l'Europe ne pourrait se confirmer qu'en régionalisant ce continent, donc l'affaiblir, ceci passe en assassinant le nationalisme ou, plus correctement, le patriotisme.

Le nationalisme souvent apparenté au nazisme par la propagande du nouveau soviet, en l'occurrence Bruxelles, est l'ennemi numéro un du sionisme politique. Personne n'a droit à ce sentiment national hormis Israël ! Ironie du sort, Israël est composé d'une multitude de nationalités alors que l'Europe, à quelques exceptions près, s'est forgée des identités bien délimitées à travers des siècles à coups de guerres, de massacres et d'intrigues politiques.

La Catalogne n'est qu'une région sans racine véritablement nationale, par contre la Corse est une véritable nation qu'on le veuille ou pas, la Corse a une histoire de plusieurs centaines d'années alors que la Catalogne n'a existé qu'à travers son opposition à Franco, avant Franco personne n'a entendu parler de la Catalogne comme entité à part !

Mais alors la question fondamentale est la suivante : une entité pourrait-elle devenir une nation ? Quelle définition pourrions-nous donner à la "Nation" ? Vaste sujet.

Macron, donc, se dit soutenir le pouvoir central espagnol quoique des bouts des lèvres tout comme Podemos !
Quel embarras est celui de Macron comme de tous les médias français, tous atlantistes à souhaits, tous pour la régionalisation de l'ex Yougoslavie, de l'ex Tchécoslovaquie, ce sont les prédécesseurs de Macron, donc ses mentors, qui ont œuvré pour le morcellement de l'Europe et pour son affaiblissement pour ne pas dire son abrutissement au profit de la mafia sioniste.

Mais attention la régionalisation à ses limites quand elle touche "la maison"! Elle a aussi ses exceptions surtout quand elle concerne le grand ennemi russe! Oui au démembrement de la Yougoslavie, de l'Espagne aussi même si on a du mal à l'avouer par peur de contagion mais par contre est interdite la régionalisation de l'Ukraine ! Croatie oui, Slovaquie oui, Monténégro oui etc etc etc mais Dombass Non, Non et Non.

Oui Macron est fort embarrassé par ces Catalans qui crient trop fort, il préfère que les choses se passent en douce sans heurts, sans bruits ! Je le comprends, je le comprends d'autant plus qu'il est président d'une "nation" faite d'une multitude de nationalismes ! Pire : Perpignan est aussi catalane.

D'ailleurs, à ce propos, les catalans espagnols semblent oublier leurs frères français ! Quel miracle "démocratique" est cet oubli !!

Finalement toute histoire a une fin, par le passé les présidents du tiers monde désignés comme dictateurs par l'Occident, une fois destitués, fuyaient dans ce même Occident ! C'est drôle car Carles Pokémon désapprouvé par Bruxelles a fuit à Bruxelles !

Je vous laisse à vos conclusions.

Cependant, une précision : je n'aime la royauté mais je suis un inconditionnel de la loyauté.