Le ciel des amants

Soumis par Hayan Sidaoui le sam 03/11/2018 - 22:05

Au clair de quelle lune
Allons-nous nous réchauffer
À l'ombre de quelle dune
Allons-nous nous reposer

À la lumière des étoiles
Nous accostons sur une rive
Nous tissons notre toile
Oubliant les flots de la dérive

Bonjour au sourire radieux
Exhaussant nos vœux chancelants
Bonjour aux regards des yeux
Galvanisant les incessants élans

Ainsi galopent les épopées
Avec les impétueux vents
Ainsi vont et viennent les mélopées
Qui bercent le ciel des amants

Pourquoi l’Occidentaliste ?

Soumis par Hayan Sidaoui le sam 19/08/2017 - 16:24

Il existe un qualificatif reconnu par la langue française : « Orientaliste ».

Alors que « Occidentaliste » n'existe même pas dans le dictionnaire ce qui est en soi assez révélateur ! L’Académie française ignore-t-elle ce vocable ou bien, est-ce juste un oubli ?

Ceci étant dit, un Orientaliste est à l'Origine un occidental qui visitait l'Orient, notamment le Levant, pour y découvrir la société, le patrimoine culturel et artistique et rapporter chez lui ce qu’ils avaient vu ou découvert.

Chinoiseries franchouillardes et rationalisme chinois

Soumis par Hayan Sidaoui le sam 09/02/2019 - 18:44

Je viens d'apprendre à la lecture d'un article envoyé par un ami, dont l'auteur est prolixe en jactance quoiqu'élégant dans son style, que la gestion étatique des grandes entreprises nationalisées empêche une gestion libérale !

Quand une idéologie devient la cause d'une sclérose neuronale c'est là où les drames nationaux commencent à germer.

Ange et pie

Soumis par Hayan Sidaoui le jeu 07/02/2019 - 05:11

Je l'ai bien entendu la pie
Battant de l'aile en riant là-bas
Elle ne le sait pas encore, tant pis
Que la mort régne ici-bas

Je l'ai bien vu la bavarde
Mépriser l'étendue et douce prairie
Picotant les roses à la hussarde
Se moquant des bourgeons fleuris

Je l'ai bien croisé cette agasse
À la robe noire et polie
Rencontrer un ange sagace
Puis fût emportée par la nuit

Un silence d'or et une parole de diamant

Soumis par Hayan Sidaoui le mer 30/01/2019 - 19:19

Faut-il encore présenter Sayyed Hassan Nasrallah ? Nous ne nous connaissons pas quoique nous sommes nés tous les deux la même année et avons grandi dans le même coin du Sud-Liban que j'ai habité de ma naissance en 1961 jusqu'en 1970.

On a sûrement les mêmes souvenirs d'enfance où notre cher Sud était livré à lui même, et au monstre israélien, délaissé aussi bien par le pouvoir libanais de l'époque que par les puissances mondiales, trop occupées par la gestion de Check point Charlie à Berlin où la guerre froide n'était froide que pour les laissés pour compte.

Les guerres entre tartufferies et éloquence

Soumis par Hayan Sidaoui le ven 25/01/2019 - 18:00

Peut-on juger avec exactitude d'une situation donnée, dans telle ou telle partie du globe, sans pour autant y appartenir ou pour le moins être au courant de tous les tenants et aboutissants ?

Peut-on exclure tout reproche à ceux que l’on soutient et omettre d'accorder tout argument aux opposants, tout en restant objectif ?

Nostalgie

Soumis par Hayan Sidaoui le mar 22/01/2019 - 19:20

Une douzaine de pèlerinages
Vers celle que j'aime
Venise la reine de mon voisinage
Où coulissent mes souvenirs frêles

Ce n'est point le temps qui plane
Dans son ciel immuable
Mais bien sa belle âme
Modelée par l'enchantement véritable

Avec ses pierres j'ai noué amitié
Dans ses canaux aux eaux moisies
Stagnent quelques inimités
Ses cimes fières j'ai choisi

Venise et mon éternel retour
M'arrache à la solitude
Meublé par le compte à rebours
Parmi les êtres et la mansuétude

Cycle

Soumis par Hayan Sidaoui le lun 21/01/2019 - 04:28

Haute et blanche est la montagne
Aux versants doux et lisses
Qui descendent jusqu'aux campagnes
Noyées par la verdure et ses délices

Ses cimes flirtant avec le bleu
Observent les vallées chanceuses
Où se promène un gave heureux
Raffraîchissant les fleurs joyeuses

Un berger au milieu de ses laines
Défie les ongulés haut perchés
Jouissant de la précieuse veine
Que les rapaces convoitent pour subsister

Démocratie, attentats et choucroute

Soumis par Hayan Sidaoui le ven 18/01/2019 - 05:24

Pour réussir une bonne choucroute faut bien ramollir le chou, avec un chou bien cuit la gamelle sera bien remplie.
Plus le chou est tendre plus il est juteux et plus le cuisinier est rassuré, ses clients, des VIP plus ou moins discrets, n'en seront que plus heureux, ainsi que leurs panses !

La France, terre de pâturages fertiles, devenue terre d'investisseurs de tout horizon, surtout d'un horizon où les mirages fleurissent, demeure l'un des pays les plus riches au monde, tenez-vous bien : derrière les USA et devant l'Arabie Saoudite.