Le sabre et la meule

Soumis par Hayan Sidaoui le dim 06/05/2018 - 00:45

Rubrique

Je n'ai jamais aimé les chaînes fussent-elles de diamants
Ni caché mes excès, souillent-ils mon existence
Je ne désespère d'une renaissance fusse-t-elle frêle
Je ne crois pas que dieu n'est qu'un ou pénitence
Ne vaut-il pas mieux laisser libres ses pensées comme ses douleurs
Au premier comme au dernier je laisse aux autres de moi ce qu'ils veulent
Si assuré ou ferme je n'offre à personne ni peine ni faveur
Je laisse à chacun de choisir le sabre ou la meule