La détermination levantine déstabilise l'Occident

Soumis par Hayan Sidaoui le sam 24/02/2018 - 23:45

Rubrique

Il n'est venu à l'esprit d'aucun de tous ces brillants géopoliticiens qui se gargarisent de leurs analyses qu'en aucun cas l'ONU n'est habilitée à voter une quelconque résolution de cessez-le-feu en Syrie, alors que les syriens sont sur le point de remporter une victoire historique, et cela pour une raison aussi simple qu'évidente : les forces armées des pays membres de l'OTAN ont envahi la Syrie sans la moindre résolution otanusienne et donc en bafouant les lois internationales dont l'ONU se dit garante ?!

La seule résolution logique et acceptable de l'ONU serait : "Toute force armée étrangère devrait quitter la Syrie sur-le-champ et sans conditions". Résolution qui aurait dû être votée depuis 2011.

Il est clair que l'OTAN et Israël se considèrent au dessus de l'ONU et n'y ont recours que pour les sauver une fois leur débandade se profile à l'horizon.

Où sont donc passées les résolutions concernant la Palestine jamais respectées par l'entité sioniste, notamment la résolution 242 datant de 1967 qui somme Israël de se retirer de la Cisjordanie et du Golan entre autres ?

Il semble bien que le deux poids deux mesures de l'Occident colonialiste et spolieur des biens des peuples ait atteint le bout de son chemin.
La Syrie, comme je l'avais signalé dès 2011, a scellé le basculement de l'épicentre du monde vers l'Est.

Poutine, en fin stratège visionnaire, ne s'était pas trompé en misant sur la Syrie du Président Assad et sur le Hezbollah, seul vainqueur d'Israël à ce jour, permettant à la Russie de retrouver son lustre d'antan et de regagner sa place naturelle comme étant une puissance mondiale à part entière alors que les USA et leurs alliés, notamment la France au bien piètre visage, s'enlisent aux portes du Yémen, autre vainqueur de l'arrogance criminelle de l'Occident, et dans les méandres d'une démographie levantine hétéroclite et complexe que seuls les levantins sont à même de gérer et de maîtriser.

De toute évidence la détermination des levantins et notamment du peuple syrien, plus uni que jamais, a déstabilisé sans retour l'Occident en mettant à mal et sa diplomatie et sa présumée surpuissance militaire.

Les exploits des héros de l'AAS et du Hezbollah ont prouvé de manière magistrale qu'aucune puissance quelle qu'elle soit ne pourrait en aucun cas faire plier un peuple dont le ciment est son amour pour la liberté et pour la justice.

Aucun de ces brillants géopoliticiens de salon de thé en mal de plateaux de télévision n'ont observé que du jour au lendemain les kurdes syriens ne sont plus considérés comme victimes qui mériteraient un territoire autonome sur le sol syrien comme on nous le répète inlassablement depuis des décennies ?! Ces kurdes syriens, nouveaux oubliés, qui dans leur écrasante majorité ont déclaré sans équivoque leur fidélité à une Syrie unie et souveraine ont été jetés dans la gueule de l'ogre turc dont l'objectif premier était d'installer dans le nord de la Syrie et dans celui de l'Irak les kurdes de Turquie pour d'abord se débarrasser d'eux puis pour les bombarder quand bon lui semble le tout avec la bénédiction de l'OTAN et de son allié israélien avec lequel il est signataire d'un accord d'alliance militaire stratégique.

Il ne me surprend pas que ces spécialistes de la géopolitique refusent de voir le soutien à peine voilé du couple l’OTAN-Israël à l'invasion turque du nord de la Syrie car cet "aveu" met à mal l'ensemble de leurs brillantes "analyses" depuis des années ! Invasion qui par ailleurs s'est avérée être un fiasco colossal grâce à l'union sacrée entre toutes les composantes du peuple syrien où kurdes, sunnites, alaouites, chïtes, chrétiens, druzes ... ont déclaré leur loyauté à la patrie mère refusant tout morcellement et toute intervention étrangère quelle qu'elle soit.

Le problème syrien, de manière générale le problème de tout le Proche et Moyen-Orient, n'est pas le terrorisme en tant que tel mais le penchant colonialiste et criminel de l'Occident qui a trop pris l'habitude de vivre des denrées des autres et dont le terrorisme n'est autre que la "vitrine" de sa politique et donc de ce qu'il est, et, de ce qu'il a toujours été : un agglomérat de populations rompues à l'opportunisme et au confort fusse-t-il atteint grâce au sang "indigène", et où dans le temple de la consommation effrénée on sacrifie des peuples comme offrande au Dieu argent.

Oui, la détermination des levantins a déstabilisé l'Occident et a fait trembler ses petites "convictions" jusqu'à annoncer son effondrement .

Ici, au Croissant Fertile, est née la civilisation il y a 5300 ans, sans cesse nourrie par ses deux mamelles : justice et dignité seules garantes de la liberté et du bien être. Ce sont ces valeurs que l'Occident devrait enfin apprendre lors des décennies sombres qui l'attendent où sa réeducation morale serait son unique salut.

Je vous annonce, d'ores et déjà, que les jeux sont faits, rien ne va plus.