Rectificatif

Soumis par Hayan Sidaoui le mar 26/06/2018 - 22:40

Rubrique

Je crois qu'il y a beaucoup de Français et d'occidentaux en général, qui ne saisissent pas vraiment de quoi il en retourne avec la question palestinienne ! C'est cette incompréhension qui fait que peut-être certains tombent joyeusement dans le créneau "je te fais la morale" et généralement ça sent la praline !

Si tu appelles à tuer des Israéliens tu n'es pas mieux qu'eux !

Ah oui ?!

Et la résistance et la libération se font comment ? À coup de leçons de morale sur Facebook ?

Il y a méprise concernant la question palestinienne, il ne s'agit pas ou plus de paix, il s'agit d'en finir avec l'existence de l'entité siono-talmudique.

Nous avons, tant qu'il existe de forces vives au croissant fertile, en point de mire un seul et unique objectif : détruire cette entité mafieuse, artificielle qui n'a ni queue ni tête, composée de ramassis talmudiques du monde entier, exactement comme Daesh qui est un ramassis des talmudiques du monde entier ! Oui, je dis talmudique aussi pour les terroristes de l'EI, car même croyance, même méthodes, même irrespect pour l'être humain, même sauvagerie etc... Oui, nous allons détruire tôt ou tard l'entité sioniste-talmudique à deux têtes, celle qui se trouve en Syrie et Irak et l'autre qui se trouve en Palestine occupée.

Enfin, pourquoi s'étonner qu'un Président de la république, quel qu'il soit depuis 2007, et sa meute gouvernementale soutiennent l'EI sans réserve ? Ne sont-ils pas ceux qui nous présentent la tête israélienne de l'entité siono-talmudique, comme étant un exemple de démocratie et son armée la plus morale au monde. Cela malgré les crimes contre l'humanité, avérés, certifiés, archivés, maintes fois répétés ...

Hollande, Macron, comme avant eux Sarkozy en Libye, ne sont-ils pas ceux qui ont envoyé et qui envoient encore des armes aux terroristes et envoient même leurs soldats ? N'est-ce pas ces mêmes présidents, qui ont osé et osent toujours de soutenir l'armée talmudique lors des incessants massacres de Gaza en Palestine occupée? N'est-ce pas ces mêmes présidents qui affirment, dans les instances de l'ONU complice, de plus en plus ouvertement leur soutien au terrorisme, pour plaire à leur maître israélien tout en affirmant toujours et encore qu'il faudrait virer Assad pourtant adulé par son peuple ? Et pour installer qui à sa place ? Les mêmes qu'en Libye sûrement !

Il est clair que ce qu'un Hollande ou un Macron ou assimilé, dit ou ne dit pas, ne nous empêche pas de dormir, tellement nous avons désormais notre destinée en main. Mais l'objet de cet article est de dire deux choses à tous ceux qui protestent contre mes propos, par ailleurs largement représentatifs du levant et du monde arabe dans son ensemble. Le peuple français est responsable de ses élus et non pas le contraire. Le même peuple français qui ne cesse, mandat après mandat, d'élire les mêmes issus du même moule.

Ensuite, aux âmes sensibles, les bisounours des temps modernes, les mères Thérèsa et les soeurs Emmanuelle à leurs heures perdues, ce n'est pas maintenant qu'il faut s'offusquer de nos propos guerriers et sans pitié pour les criminels du Talmud, mais il fallait se réveiller bien avant.

Vous aviez 70 ans pour vous scandaliser pour le génocide des Palestiniens or nous n'avons rien entendu ! Et voilà que le rapport de force est en passe de basculer en notre faveur et cela suffit pour, enfin, vous entendre protester contre la violence ?! De deux choses l'une, soit vous êtes malhonnêtes et de mauvaise foi, soit vous nous prenez pour des demeurés.

On ne vous a pas beaucoup entendu non plus quand Israël a dynamité les accords d'Oslo pourtant un dictat israélo-américain accepté à contre cœur par tous les arabes pour arrêter les effusions de sang... La guerre en Syrie se préparait déjà ! Mais à force de vouloir toujours plus on finit par tout perdre.

Et si vous vous contentiez de vous occuper de vos propres soucis et oublier les nôtres, cela nous rendra un fier service d'un côté, et d'un autre nous serions toujours disposés à vous accorder nos leçons de morale le cas échéant.

Enfin le jour où nous autres levantins nous aurons besoin de certificats de bonne conduite, nous vous ferons signe !