Là-haut

Soumis par Hayan Sidaoui le ven 12/07/2019 - 00:00

Rubrique

Je n'avais vu qu'une belle lune
Où coulent le miel des roses
Qui éclairait quelques dunes
Tapis sous un ciel morose

Diantre, comment ai-je pu
Croire à ce doux mirage ?
Comment n'ai-pas su
Que ce n'était qu'un ramage ?

Trompeuses sont les augures
Que colporte l'espoir des errants
Malgré les nombreuses aventures
Croisées sur les rives du vent

J'ai traversé tant de vallons
Passant d'un sommet à l'autre
J'ai humé tant de torrents
Charriant le limon des antres

J'ai tant cherché le bon millésime
M'habillant des désirs informes
J'ai tant cultivé le mimétisme
Me colorant des infinies formes

Longeant les ruisseaux et leurs berges
Escaladantes les montagnes et leurs ciels
Explorant les vallées où les fleurs émergent
Naviguant sur les champs et leur arc-en-ciel

Poursuivant les parfums dérivant dans l'air
Parcourant les terroirs et leurs vignes
Buvant les nuages et leurs éclairs
Dégustant leurs contours et leurs lignes

N'en déplaise aux envies qui détonnent
Convoitant le ciel et l'ombre de la lune
Elle est trop haute et n'est pour personne
Car comme elle il n'y en a qu'une