L'indéfendable défendu

Soumis par Hayan Sidaoui le dim 09/06/2019 - 08:10

Rubrique

On pourra toujours tenir indécemment des comptes d'épiciers sur le nombre de morts à Tianamen, pour moi, tout comme pour le million d'opposants politiques éliminés par Staline, Tiananmen est indéfendable comme massacre, car c'en est bel et bien un, peu importe s'il y a eu un mort ou dix mille!
Cela est aussi de la propagande au premier degré!

Fort heureusement que la Chine a depuis évolué dans le bon sens et c'est cela qu'on doit retenir depuis les malheureux événements de la place Tiananmen !

Ceux qui pratiquent ce genre de propos ne sont pas mieux que ceux qui, par intérêt et par mauvaise foi, nous ressassent ces événements par inquiétude pour leurs intérêts bassement matériels et non pas par compassion pour les victimes, les uns et les autres ne sont que les deux faces de la même pièce !

Il se trouve que le communisme ce n'est pas cela, il est d'abord une pédagogie et non pas une démagogie répressive, et suivre une idéologie ne revient pas à défendre systématiquement les excès de ses "détenteurs" pour ne pas dire de ses usurpateurs!

Aucun être humain ne devait être assassiné pour une idéologie surtout "s'il se trompe", alors que normalement ou théoriquement l'idéologie en question n'existe en principe que pour son bien !
N'est-ce pas notre combat au quotidien contre le sionisme et ses crimes depuis 71 ans ?

Quand l'idéologie devient une fin en soi, l'humanisme et la justice disparaissent, dans ce cas il faudrait se remettre en cause au lieu de faire l'autruche et user des mêmes pratiques de celles que l'idéologie, quelle qu'elle soit, bêtement défendue et censée combattre, à défaut on devient l'allié objectif de ses propres ennemis!

*lien d'inscription sur le site:
http://www.hayansidaoui.net/user/register