Pourquoi on vous crache dessus

Soumis par Hayan Sidaoui le mar 14/01/2020 - 17:14

Pourquoi “on vous crache dessus”?

J’ai longtemps cherché une autre expression pour qualifier une société moribonde dans toutes ses composantes, je dis bien dans toutes ses composantes malgré les très rares personnes qui font bonne figure mais apparement ce n’est que peine perdue d’avance!

Le crachat est une des formes d’expression du corps soit parce qu’il est malade soit parce qu’il rejette un élément étranger, un virus, une bactérie malveillante, une poussière insignifiante et parfois même une odeur nauséabonde suffit à provoquer une telle réaction de l’organisme !

Ce sont donc les poussières insignifiantes que vous êtes porteuses d’une odeur nauséabonde de ce que vous appelez, sans vergogne, une “civilisation” qui provoque chez nous, comme un réflexe naturel incontrôlé, nos crachats sur ce que vous êtes !

Vous croyez vivre dans un pays privilégié et vous ne cessez de vous gargariser de satisfaction et même de fierté alors que, non seulement vous êtes la risée du monde, mais en plus, pas un seul peuple dans le monde qui ne vous crache dessus qu’il soit ennemi, ami ou allié! Vous portez votre honte comme une couronne de lauriers, votre insignifiance comme une puissance, votre inculture comme une science savante !

Votre faiblesse est si bien exprimée par vos représentants et élus, en votre nom et avec le consentement de l’écrasante majorité du semblant du peuple que vous êtes ou que vous croyez être, ils commettent des crimes, mentent, falsifient, bafouent le droit et la justice ... le tout sous le cône aveuglant de vos vociférations où le déni hurle et où le délire psychotique braille.

Exceptés quelques rares clairvoyants je ne vois que des hommes sans honneur et des femmes sans morale voulant faire le poids face à une vérité de plus en plus criante. La décadence vous habille comme des haillons habillent un épouvantail dans un désert, vous ne faites peur qu’à vous même, vous n’impressionnez que vous mêmes car mêmes vos ombres sont moribondes et vous osez encore défier qui vous sont définitivement supérieurs car, contrairement à votre sous-existence soumise à la bêtise, couronnés de courage et de dignité !
Dès lors comment ne pas cracher ce que vous êtes pour éviter à notre organisme votre toxicité ?!

Vous bénissez la censure comme la vie bénit un clochard, vous adorez le factice comme une pucelle adorant Aphrodite. Vous vous dites fiers de votre liberté qui n’est que soumission où la lâcheté est triomphe et où la délation est ivresse et vous voulez qu’on vous respecte ?! Un respect que vous ne cessez de mendier car incapable de l’imposer !

Et vous osez nous dire avec le culot qui caractérise les borgnes : “vous devriez nous écouter. “! Une remarque à l’éloquence fétide qui en dit long sur votre statut d’avortons de l’humanité où les cris stridents de votre désespoir ressemblent à celui des sirènes noyées dans une océan d’amertume.

Votre attitude honteuse éculée ne peut que contraster avec notre vaillance, vaillante vaillance peu importe la circonstance !
Nos plumes vous font trembler alors que vos bombes ne nous effrayent même pas ! Vos fourberies et votre vice ainsi que votre fuite en avant, en pratiquant la censure pour les uns et le dénigrement gratuit pour les autres, ne font que porter plus loin, plus haut et plus fort notre verbe qui couvre à jamais vos manigances chuchotées et vos petites sales besognes concoctées en cachette derrière le paravent de la honte.

Nous affrontons avec aise votre censure que vous imposez, car à court d’arguments, par la liberté d’expression totale accordée à nos ennemis dans nos propres pays. Même nos traîtres notoirement connus ont leurs médias audiovisuels et leur presse écrite sans la moindre censure. Ce n’est point une pratique aventureuse, bien au contraire, car nos arguments écrasent de leur lumière la traitrise, la médiocricité ou même la simple critique. Vous êtes bien loin de ce sommet atteint par notre civilisation ! D’ailleurs ce sont bien nos arguments qui constipent vos cervelles et aiguisent vos diarrhées buccales !

J’aurais pu continuer encore et encore tellement vos tares sont nombreuses et tellement notre mépris pour vos petites âmes est immense mais je m’arrête là pour l’instant.

Cet article n’est pas un réquisitoires loin s’en faut, ce n’est, Je vous le rappelle, qu’un crachat !

PS: je remercie tous mes contacts qui ont eu la bienveillance, de leur propre initiative et sans me prévenir, de sauvegarder les posts de mes comptes régulièrement supprimés et cela depuis des mois et des années. Des posts que je ne manquerai pas de republier dans le cadre de cette nouvelle rubrique en guise de petits crachats bien mérités, histoire de vous rappeler à note bon souvenir !

*lien de la page Facebook de “l’Occidentaliste”: https://facebook.com/occidentaliste/

*Lien d'inscription au site "l'occidentaliste":
http://www.hayansidaoui.net/user/register