La porte à double face

Soumis par Hayan Sidaoui le lun 26/08/2019 - 18:46

Rubrique

Comme toujours, comme depuis son avènement à la tête de la résistance libanaise, Hassan Nasrallah nous gratifie d’un discours exceptionnel de par son contenu où chante le parfum des victoires qui s’enfilent dans notre Histoire levantine comme on enfile un collier de perles destiné à ornementer notre détermination à rester libres et dignes face aux crimes crapuleux et haineux du sionisme international et de ses valets en Occident !

Ceux qui suivent l’Histoire récente du Levant depuis les années 1990 savent que cet Homme ne parle jamais pour ne rien dire.
Nasrallah a toujours traduit ses paroles en actes et toujours avec assurance et réussite comme en témoignent la libération du Sud-Liban en 2000 et la guerre de 2006 où l’entité sioniste-talmudique a été obligée de mettre un genou à terre, pour ne citer que ces deux épisodes glorieux parmi beaucoup d’autres, tels les exploits de la résistance en Syrie face au terrorisme israélo-otanusien notamment lors de la libération de Zabadani, d’Alep, de Ghouta, de la crête de l’anti-Liban qui fait office de frontière entre la Syrie et le Liban etc...

Cela fait à peu près deux ans que l’aviation israélienne, pourtant réputée être la meilleure au monde, n’osent plus survoler l’espace aérien syrien ni même libanais, sauf ses eaux territoriales hors de portée de la DCA de l’AAS, ce qui contraint leurs avions à lancer des missiles soit du ciel du Golan occupé soit de celui de la Méditerranée où bien, envoyé des drones kamikazes pour ne pas risquer la vie des aviateurs de l’entité sioniste-talmudique et ce qui fut le cas hier pour bombarder un des fiefs du Hezbollah: la banlieue Sud de Beyrouth où la densité de la population est l’une des plus élevée au monde; avez-vous entendu l’Occident “humaniste et défendeur des libertés” s’indigner comme il s’est indigné pour les terroristes tués récemment dans la province d’Idlib ? Non. En réalité nous n’avons pas besoin de leur indignation car nous avons Hassan Nasrallah gardien avec son compère Assad du Levant , soutenus par l’écrasante majorité du peuple levantin toutes confessions confondues, où le Sud-Liban constitue une porte à double face, le paradis sur sa face Nord et l’enfer sur sa face sud et ce jusqu’au démantèlement de la colonie israélienne qui viendra tôt ou tard nous n’en avons pas le moindre doute.

Via infoSyrie.fr :

« S’exprimant à l’occasion de la commémoration de la deuxième libération du Liban de Daech, le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah a qualifié l’attaque israélienne contre la banlieue-sud, via deux drones militaires, « de violation des régles de confrontation, très très très, dangereuse » annonçant une nouvelle période dans la confrontation contre l’ennemi israélien dans laquelle « le Hezbollah compte détruire tout drone israélien qui viole le ciel libanais » car « ces drones ne sont plus des drones de reconnaissance ou d’espionnage mais des drones suicidaires militaires et donc d’agression ».

Il a précisé : « Cet agression suicidaire est le premier acte d’agression depuis le 14 aout 2006. C’est une agression officielle » soulignant « il n’est pas question de permettre au scénario de l’Irak de se répéter au Liban, pas question de revenir en arrière » .

Son éminence a poursuivi : « nous allons riposter et nous allons tout faire pour empêcher la répétion de ce scénario, tout faire » , ajoutant que » la résistance islamique ne permettra pas un tel scénario de se répéter quel que soit le prix « .

S’adressant aux Israéliens : « l’armée israélienne a rassuré les colons du Nord, moi je leur dis : ne misez pas sur le fait que le Hezbollah ne va pas riposter « .

Pour ce qui est de l’agression israélienne en Syrie tuant deux éléments du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah a promis de riposter, depuis le territoire libanais contre cette agression.

Il a d’abord expliqué les fait en soulignant : « En syrie, l’aviation israélienne a effectué un raid contre une base du Hezbollah ce n’est même pas une base, c’est une maison qui abritait deux résistants du Hezbollah, deux martyrs libanais sont tombés .. Netanyahou s’est vanté d’avoir visé une base des Gardiens, il ment. Or, vous savez que nous ne plaisantons pas quand nous vous avons prévenu que si vous tuez un de nos fils en Syrie, nous allons riposter « .

Et d’ajouter : « nous allons riposter à ce crime depuis le Liban et non pas depuis les hameaux de Chebaa, et donc je dis aux soldats israéliens sur la frontière : restez collés au mur, se tenant debout sur une seule jambe et attendez un jour, deux jours, trois.. »

Les principaux points de ce discours:

Au début, je vous remercie pour votre présence massive que j’estime comme étant une première riposte aux agressions israéliennes de la nuit d’hier.

Sachez que cette chaleur que vous supportez, cette chaleur rejoint d’une certaine manière celle qui a frappé les hommes de la résistance au Liban, en Syrie , elle fait partie de cette bataille dans la lutte contre le projet universel qui visait à diviser la région, à la morceler en des zones confessionnelles , ce projet visait tout le monde.

Je vous félicite pour cette libération, cette victoire car les conséquences de cette victoire se sont répercutées pas seulement chez vous, mais en syrie et dans toute la région..

Aussi je dois féliciter les familles des martyrs, car c’est à eux en premier lieu que revient cette victoire, cette libération revient aux blessés, aux femmes et aux hommes qui ont recueilli ces blessés ..

Avant d’entamer de mon discours, je souligne deux points :

1-Dans quelques jours nous célébrerons la commémoration de l’enlèvement de l’imam Moussa Sader et de ses deux compagnons, en cette occasion, naturellement, c’est le chef du parlement, M. Nabih Berri qui en parle.. mais auj. je souhaite insister que ce que nous avons acquis en termes de confiance en soi, de présence dans les arènes, de résistance voire d’exploits, tout cela revient avant tout à la présence de l’imam Moussa Sader, à sa voix, à son projet islamique et à son patriotisme.. Avec nos amis dans le mouvement, Amal nous poursuivrons ce dossier et nous implorons dieu de nous le restituer, avec ses compagnons..

2- en annexe à Bint Jbeil, et en sa victoire dans la guerre de 2006, toujours j’assure que ces victoires sont celles de l’armée libanaise, de de tout le Liban, mais aussi des diverse factions de résistance palestiniennes et libanaises, certes nous ne pouvons pas citer toutes les factions qui ont participé à tous ces victoires, mais nous les évoquons de manière générale.. Or, lors de la dernier cérémonie de Bint Jbeil, certains slogans et drapeaux ont été omis par mégarde, et donc, certains de nos allies nous ont exprimés leur offense, c’est pourquoi je tiens à leur présenter mes excuses..

La deuxième libérationdu Liban des takfiristes:

Ce qui s’est passé dans notre région était très important car la menace était de nature existentielle, il faut se rappeler que ce projet de morcellement de la région, a débuté en Syrie, un projet qui n’avait aucun lien avec la démocratie, il visait à dominer la région et à la diviser et à détruire la Syrie.

La lutte de l’axe de résistance à empêcher la division de la région, il faut rappeler : qui a soutenu ce projet ? Qui a ouvert la frontière aux terroristes ? Qui a défendu ce projet ? Qui l’a financé ? Qui a paralysé l’Etat libanais ? Qui a soutenu ce projet ? Qui a qualifié ces terroristes de rebelles alors qu’ils étaient des éventreurs, des violeurs, des égorgeurs ? Qui a lutté contre ces terroristes ? Car auj. il y a une déformation de l’ histoire sur ceux qui se sont livré dans des batailles sans merci dans les chaines des montagnes frontalières syro-libanaises, au Qalamoun, à Ersal et à Talmando et qui ont réalisé un changement sur le terrain..

La bataille contre les terroristes s’est appuyée sur les efforts de l’armée arabe syrienne et de la résistance alors que l’armée libanaise était interdite de participer dans la lutte contre les terroristes..

Puis dans les dernières semaines , après la bataille des jouroud , premier étape de la sortie du front alNosra puis de Daech du Liban, est venue la décision courageuse de l’Etat libanais de participer dans la libération totale du territoire libanais de Daech, et donc c’est lors de la dernière étape de libération, que l’armée libanaise, son commandement militaire se sont joints aux côtés de l’armée syrienne et de la résistance..

Cette commémoration est donc nécessaire face à certains qui dénient le rôle de la résistance et de l’armée arabe syrienne dans cette deuxième libération du Liban, ce déni est une forme de dépravation morale inacceptable…

C’est là où réside la valeur de cette commémoration, elle vise à faire savoir au monde que la résistance et leurs alliés ont sacrifié pour libérer cette région des mains de Daech.. il faut se rappeler la position des usa qui a empêché l’armée libanaise de participer dans l’opération Fajr , pire, ils ont demandé à l’Etat libanais d’empêcher le Hezbollah de participer dans cette opération contre Daech..

Auj., les USA tentent de raviver Daech pour avoir un argument qui justifie leur présence en Irak, ce qui veut dire que le projet américain de division de la région n’est pas fini.

D’ailleurs, les usa ont transporté via leurs avions, certains éléments de Daech en Afghanistan, ils ont construit pour Daech des bases, cela donne une idée sur l’avenir qui attend l’Afghanistan, les USA cherchent à ramener la guerre civile en Afghanistan, mais cela est une autre histoire.

Dans ce contexte, après la sortie des hommes armés du Liban, je peux assurer aux gens de la Beqaa que sur 52 mille km2 il n’y a plus de Daech, aussi bien du côté des frontières syriennes et que des frontières libanaises.

Cela a eu de grandes répercussions sur la Syrie qui poursuit son chemin vers la réalisation de la victoire et la libération totales de ses terres, des répercussions positives au niveau du peuple, de l’opinion publique, de l’armée, etc.

Et je vous dis, Idlib et l’est de l’Euphrate reviendront à la Syrie et les terroristes qui combattent dans ces régions ont connu l’expérience de l’abandon de la part des USA au Liban, et donc il vaut mieux qu’ils retournent à leur pays..

Oui, sur des centaines de milliers de km, Daech et tous les terroristes ne sont plus. Sachez qu’avec l’armée syrienne, le peuple syrien avec ses factions populaires ont combattu à ses côtés pour libérer cette zone.. La menace est donc loin sauf qu’il ne fait pas penser que cette menace n’existe plus.

J’ai dit que nous avons livré les zones libérées à l’armée libanaise, mais du côté syrien nous somme restés par précaution et sur demande de l’armée syrienne, durant un an et demi, dans des centaines de bases.

Il y a quelques mois, nous avons décidé de ne plus rester autant.. nous avons diminué notre présence et garder le minimum nécessaire pour empêcher tout retour des terroristes..

Parmi les conséquences de cette libération, nous avons espéré que l’état libanais se comporte différemment avec les gens de cette région au niveau des services ou de l’infrastructure surtout après avoir offert autant de sacrifices pour le Liban, ces gens souffrent encore de la négligence de l’état alors que ce sont eux qui se sont dressés pour préserver cette région..

Les problèmes de la Beqaa :

1- Problème sécuritaire, je dois rappeler toujours que la sécurité est de la responsabilité de l’Etat libanais et de l’armée et que nous ne devons pas pousser le Hezbollah ou n’importe quelle autre force ou tribu ou famille d’assumer cette responsabilité car cela provoque des conflits tribaux. Car nous sommes conscients que ce piège est dangereux c’est pourquoi nous ne devons ne pas baisser les bras et insister auprès de l’état d’intervenir dans cette région.

Il n’est pas permis d’entendre des propos de la part de certains responsables du genre « que ce qui se passe dans la Beqaa n’est pas de notre affaire », la zone de Baalbeck Hermel fait partie de l’état !

Certains prétendent que cela demande des sacrifices, mais justement il est de la responsabilité de l’Etat de faire des sacrifices pour préserver ses régions ! Ainsi, la libération du sud n’a-t-elle pas a eu lieu avec des sacrifices humains ?!Quid la libération de cette région ?? Et donc, celui qui ne veut pas offrir des sacrifices pour la sécurité et le bien-être de cette région qu’il démissionne !

Personne ne doit rester à l’écart ou être neutre envers cette région. Il faut que l’Etat intervienne dans cette région, via l’armée, les forces de sureté. Certes, quelques éléments de l’armée ou des forces de sécurité peuvent commettre des erreurs, mais cela ne justifie pas de ne pas aider l’Etat à remplir ses fonctions dans cette région. Il revient aux tribus, aux familles de cette région de les accepter, de les comprendre, elles ne doivent pas permettre aux criminels de la région d’intimider les gens de la région de repousser l’armée libanaise, au moment où nous demandons à l’armée d’intervenir, il faut les accueillir.

Certains crimes perpétrés dans la région, ne sont pas liés aux conditions sociales, ils sont commis par des gens riches, pour des raisons personnelles ou tribales..

2-Le problème du sous-développement, nous avons promis durant notre campagne que nous allons poursuive une politique de développement et nos députés n’ont pas cessé de travailler sur ce dossier, certains exploits ont été réalissé, d’autres suivent, cette question est suivie par tous nos députés, nos alliés et nos amis..

Certaines question relatives à ce dossier exigent une décision politique comme par exemple la formation d’un conseil de développement pour la Beqaa, et nous en demandons autant pour Akkar, ce conseil est une porte au développement de la région. Certains argumentent qu’il faut remettre en question toute l’infrastructure, soit, mais commençons par quelque chose.. cela exigent des efforts politiques..

Sous ce titre, notre devoir et de faire tout ce qui est de notre possible pour le développement de cette région mais il y a des obstacles, notamment celui du confessionnalisme ou celui des idées trop idéalistes ne tenant pas compte de la souffrance des gens ou la corruption.

En toute transparence je vous dis, si nous nous heurtons à un mur, nous allons revenir à vous, alors vous devez assumer, car à ce moment nous aurons besoin de vous pour descendre à la rue. Jusqu’à ce jour, nous n’avons pas bloquer des routes avec des pneus, mais le jour où cela sera nécessaire vous devez faire entendre votre voix..

3- l’image de cette région : dans les réseaux sociaux, les agences de tourisme et de publicité, il y a des armées cybernétiques qui cherchent à nuire à l’image de cette région à cause de X ou de Y..

Les crimes individuels existent partout, dans toutes les régions du Liban, et donc, pourquoi quand un crime est perpétré dans cette région, on focalise l’attention là-dessus ?? or les plus grands sacrifices ont été offerts par les gens de cette région !! je ne veux pas faire des éloges sur les gens de cette région, mais je les connais, je sais combien ils tiennent à l’honneur, à la dignité, à la noblesse, à la protection du voisin etc, les gens de cette région n’ont pas hésité à combattre au sud, en syrie, à Deirzour , à Damas.. partout, et je sais que face au défi les hommes de cette région se dresseront d’un seul bond et répondront à l’appel sans hésiter..

Pourquoi alors certains insistent à « diaboliser » cette région ?

L’état doit remplir sa responsabilité face à l’humiliation que les gens de cette région subissent . Il doit les défendre et poursuivre en justice ceux qui écrivent des diffamations contre les gens de cette région.

Mais aussi il est de la responsabilité des gens de cette région de préserver leur image. Ils ne doivent laisser personne, même de leur famille de leur causer du tort à cause de leur comportement criminel. Pourquoi défendre vos éléments qui sont nocifs et criminels, il ne faut pas les couvrir..

L’agression israélienne contre la banlieue sud du Liban :

Ce qui s’est passé dans la nuit de Samedi est très, très ,très dangereux, et je vais m’expliquer car la position doit être au niveau de la menace.

Dans la nuit de Samedi, deux drones militaires ont violé le ciel, il ne s’agit pas de drones commerciales qu’on loue pour filmer des cérémonies de mariages, mais des drones de deux mètres de longueur, militaires, confectionnés de manière professionnelle, dont l’un est en notre possession tandis que nous avons les débris de l’autre.

Le premier est entré dans le quartier de Mouawad, un drone de reconnaissance qui a survolé à très basse altitude, survolant entre les immeubles, et qui a été aperçu par les habitants du quartier. La première réaction qu’ils ont eu, c’ est de lancé des pierres contre le drone, l’ont visé et l’ont endommagé, et donc il est tombé. Autrement dit, ce n’est pas nous qui l’avons fait descendre, sachant que si c’était nous, nous nous vanterons de l’avoir descendu.

Après une minute, un 2e drone militaire suicidaire est apparu et a frappé une cible précise, il s’agit là d’une agression évidente contre une cible dans la banlieue..

Cette agression est extrêmes dangereuse même si elle n’a pas causé de pertes humaines ou de blessés car elle a eu lieu durant le week-end, c’est-à-dire durant une période où la banlieue est vide car tous ses résidents partent en vacances au sud.. Cette agression a provoqué une puissante explosion, causant des dommages matériels.

Cette agression est le premier acte d’agression depuis le 14 aout 2006. C’est une agression officielle, et les médias israéliens ne l’ont pas nié..

Elle est une violation des règles de confrontation avec l’ennemi israélien, car elle a provoqué une nouvelle forme de confrontation. Pour nous, Netanyahou se leurre de croire que cet incident n’aura pas de conséquences. Cette agression ne peut passer rester sans riposte car cela aura pour conséquence d’encourager des agressions semblables. Comme cela s’est produit en Irak, où le scénario contre les bases du Hachd alChaabi s’est répété cinq fois, peu importe comment l’Irak compte réagir, ce ne sont pas mes affaires.

Mais en ce qui nous concerne, nous ne permettrons pas un tel scenario au Liban, nous allons réagir et nous allons tout faire, tout, pour empêcher la répétition d’un tel scénario, tout..

Oui, l’état libanais a assumé ses responsabilités, il a condamné l’agression, l’a qualifié de violation de la souveraineté du Liban, a porté plainte au conseil de sécurité, tout cela est positif mais cela ne dissuadera pas l’ennemi israélien de ne pas répéter un tel scenario.

C’est pourquoi, en tant que résistance islamique, nous ne permettrons pas ce scenario de se répéter quel que soit le prix, le temps est révolu où les chasseurs israéliens violent notre ciel, nous agressent alors que l’entité sioniste baigne dans la sécurité..

Auj., j’ai lu que l’armée israélienne a rassuré les colons du nord de la Palestine occupée que cette opération n’aura aucune incidence sur eux, qu’ils sachent, ils se trompent: ne misez pas sur le fait que le Hezbollah ne va pas répliquer..

Depuis 2006, nous avions la capacité de détruire des drones, on l’a pas fait pour ne pas provoquer des réactions conflictuelles, depuis l’an 2000 j’ai demandé à l’état libanais d’agir contre les drones israéliens, rien n’a été fait..

Ce qui s’est passé la nuit dernière est une agression israélienne avec des drones suicidaires, militaires, qui peuvent porter des charges explosives et viser des gens, du coup il est de notre droit de nous défendre en détruisant tout drone israélien qui survole notre ciel, et je dis à certains dans le gouvernement libanais qui risquent de ne pas apprécier mon discours, peu importe, nous n’accepterons pas que ces drones violent notre pays.

Ceux-là peuvent exprimer leur mécontentement aux USA pour que ces derniers parlent aux israéliens pour qu’ils nous laissent en paix.

En Syrie, il y a eu un raid israélien que Netanyahou a prétendu être contre une base des Gardiens , il ment aux colons israéliens , à son peuple , il leur vend des paroles vides..

L’aviation israélienne a effectué un raid contre une base du Hezbollah qui en réalité n’est même pas une base, mais une maison qui abritait des résistants du Hezbollah, deux jeunes libanais sont tombés en martyr.

Je m’adresse à Netanyahou, vous savez que nous ne plaisantons pas quand nous menaçons, rappelez-vous, après la tuerie de nos gens à Quneitra, vous avez vu que nous ne plaisantons pas ..

Or, nous vous avons prévenu que si vous tuez un de nos fils en Syrie nous allons riposter car nous avons des engagements,

Et donc, quand Israël tue un de nos frères en Syrie nous allons répondre à ce crime au Liban, et non dans les hameaux de Chebaa, je dis aux soldats israéliens sur la frontière de rester collé au mur, se tenant sur une seule jambe, et de nous attendre, un jour ou deux ou trois..

Je m’adresse aux israéliens, à chaque élection Netanyahou mise sur le sang de nos populations, en Irak et en Syrie et au Liban, en réalité il joue avec vos vies, il a mis en danger vos vies, cet homme, accusé de corruption qui risque la prison, a peur des résultats des élections, il n’a donc aucun scrupule de faire des élections sur le sang des autres. Il vous a conduit à l’abîme.. »

Lien de l’article sur infoSyrie.fr
https://www.facebook.com/228452010500437/posts/2611340785544869?sfns=mo

Lien d'inscription au site "l'occidentaliste":
http://www.hayansidaoui.net/user/register