Perroquets

Soumis par Hayan Sidaoui le dim 08/04/2018 - 19:36

Rubrique

À supposer qu'Assad ait utilisé l'arme chimique, que ferait l'Occident sionisé de plus que ce qu'il a déjà fait depuis 7 ans ?

Pendant 7 ans ils ont envoyé plus de 400 000 terroristes de plus de 80 nationalités différentes, des milliers de leurs forces spéciales et régiments d'élite, leurs meilleures armadas, leurs meilleurs avions, ils ont fourni aux terroristes les armes les plus sophistiquées etc... sans oublier l'utilisation de l'armée turque comme fer de lance au nord embourbée dans une toute petite ville telle que Afrine, et celle de l'entité sioniste au sud dont les avions n’osent plus franchir l’espace aérien syrien, le gouvernement légitime d'Assad et le Hezbollah ont tenu seuls face au reste du monde pendant 4 ans avant l'intervention russe et ce, en maintenant le contrôle sur 60% du territoire syrien jusqu'à atteindre aujourd'hui plus de 90% et surtout en libérant des villes et des régions stratégiques telles que Zabadani, Qoseir, Alep, Palmyre, Deir Ezzor et maintenant Ghouta-est avant d’arriver, c’est une évidence, à Idlib et tout le reste du territoire syrien !

Ils ont mobilisé tous leurs médias, ils ont mis à contribution le conseil de sécurité de l'ONU à plusieurs reprises pour essayer de sauver les terroristes et le terrorisme international...

Ils ont pratiqué le mensonge et la diffamation sur une échelle sans précédent pour manipuler l'opinion publique mondiale et justifier leurs forfaits où crimes de guerre et crime contre l’humanité sont devenus leur apanage ils ont même envoyé leurs entreprises pour construire des fortifications et des tunnels aux terroristes d'où leurs obus visaient les quartiers résidentiels des principales villes syriennes...

À supposer qu'Assad use de l'arme chimique, et alors ? Vous allez faire quoi de plus ? Aboyer plus fort ?

Je cite Macron : "Le gouvernement syrien n'a pas dépassé les lignes rouges" !! Et s'il les dépasse tu ferais quoi sinon nous faire rire encore plus en rajoutant à ton ridicule qui a déjà atteint des gouffres non explorés avec « j’ai libéré Rakka » ? De qui de quoi ?

Cette rhétorique bien rodée mais désormais périmée ne fait ni chaud ni froid aux responsables levantins car elle ressemble à un concert de perroquets qui ne peuvent plus s'arrêter pour dire « on existe » !

L'AAS, ses alliés et leurs soutiens russe et iranien continuent imperturbablement la libération de la Syrie tout en se moquant de l'impuissance de l'Occident, impuissance de plus en plus visible et flagrante qui se mue en ridicule redondant sans la moindre conséquences sur le terrain sinon retarder l’échéance en essayant de causer le plus de dégâts possibles, dégâts qu’ils finiront de payer tôt ou tard.

D'autre part, n'oublions pas que l'AAS avec ou sans russes n'auraient jamais remporté la moindre victoire sans le soutien massif du peuple syrien et c'est là où réside la vraie menace : l'utilisation de l'arme chimique dans une attaque de grande envergure par les forces spéciales des pays de l'OTAN, terrées dans les mêmes tranchées que les terroristes du monde entier, contre des civils dans une dernière tentative désespérée d'affaiblir l'opinion publique arabe largement favorable à Assad et au Hezbollah du Levant au Couchant. Mais, malgré tout nous restons confiants au Levant car non seulement nous ne sommes pas dupes mais une telle manœuvre criminelle, tradition de l'Occident sionisé, aurait des conséquences militaires directes au sein même des pays occidentaux car des responsables politiques et militaires tout comme des intellectuels levantins de premier plan commencent à souhaiter de manière à peine voilée qu'il serait grand temps de porter le combat sur le sol de ces pays et croyez-moi nous en avons les moyens de mille et une manières et ni l'ONU, ni l’OTAN ni tout l'Occident réuni n'ont les moyens de nous en dissuader.

En ce qui me concerne, comme beaucoup de levantins, je le souhaite. Quoi de mieux qu'une bonne gifle pour réveiller une opinion publique occidentale pour moitié endormie et pour une autre complice ?

Le "menaçant menacé", vous connaissez ?

Tôt ou Tard, nous irons à Jérusalem comme les yéménites iront à la Mecque, n’envisagez rien d’autre au risque de transformer vos aigreurs dûes à la défaite en suicide collectif.