Ici et ailleurs

Soumis par Hayan Sidaoui le mer 04/07/2018 - 18:25

Rubrique

Ô souvenir persistant
Telle une seconde ombre
Toi le fidèle colporteur des anciennes senteurs
Toi qui accompagne mes promenades sous les balcons fleuris

Tête levée, comme si avec mes yeux j'accompagne l'envol de mon âme
Aimantée par les couleurs chanteuses
Celles que les fleurs jetent pour taire les peines crieuses
Pour rendre à l'aube l'éclat de ce qui fut

Et cette brise, qui jadis passait heureuse
Faisant applaudir les arbres de leurs feuilles excitées
Tels les bourdons infatigables qui chantent l'été
Brise, ô brise avec toi je mue,
Avec toi je meus vers les cieux intangibles