Enfant crédule

Soumis par Hayan Sidaoui le lun 18/03/2019 - 20:24

Rubrique

Épuisé jusqu’aux os érodés par l’attente
Asséchées sont mes veines, volatile
Mon sang impatient fuyant la dilettante
Ma vue cherchant le plaisir versatile

Les muets supplices ronronnent dans mon cœur
Mon corps boude et ignore la lourde gravité
Mon âme s’envole avec les ailes des ardeurs
Ma chair tremble par les vents malmenée

Soudain, une ombre, un souffle, un baiser
Telle une brise essoufflée les sensations brûlent
Réchauffant de leurs vapeurs mes pensées
Les sentiments jouissent comme un enfant crédule

* publié sur mon compte FB le 6 juin 2017