Eau et feu

Soumis par Hayan Sidaoui le sam 16/03/2019 - 23:06

Rubrique

Enflammé est le foyer de cet antre
Dont mes yeux attisent le feu
Plus brûlant que le soleil, diantre
Braise, j’exauce tous tes vœux

Puis l’enfer fatigué s’éteint
Se laisse prendre par le torrent
Né de notre plaisir qui feint
La chaleur éphémère d’un instant

La nuit vient nous couvrir de sa robe
Le clair de lune nous berce languissant
Les rêves jouent jusqu’à l’aube
Où mon cœur te suit impatient

* publié le 7 mai sur mon compte FB