Mains avides

Soumis par Hayan Sidaoui le jeu 07/12/2017 - 21:43

Acoustique changeante
Les échos partent loin
Loin des rives familières
L'horizon infini devient horizons
On migre volontiers oubliant le moribond voyage
Les sons partent au loin emportant leurs fades odeurs
Revient alors l'imagination chercheuse
Commodité anesthésiante
Frêle, bonne
Loin des persistantes silhouettes
Silhouettes de potence
Ingrates, verticales, glaciales, statiques

Vient le temps promettant
Vient le temps qui bourgeonne
Celui où on s'évacue malicieux
Malice matricielle des cœurs
Évasion des émotions un moment figées
Le joyeux statut réapparaît
Courageuse posture de ce qui change, de ce qui mue

Vient la joie légère
Remplit les cœurs vacants
Délassée, fragile,
S'envole
Bleu dormant, attend le vent des révoltes
Révoltes chaudes, grisantes
Les sens désobéissent
Courent, flânent
Reviennent les roses
Reviennent les épines qu'on aime
Celles qui stimulent
Celles qui repoussent les frontières établies
Frontières mouvantes
Mouvantes sont les âmes
Désamarrées et flottantes

La fin se pointe
Annonçant une nouvelle aurore
Aube des braves
Les braves osent
Soldats vaillants ne vacillent point
La vie reviendra, évidente
La volonté jalouse ne déserte jamais
Les mains avides, tremblantes
Mains avides, envieuses
Retenant la vie
Retenant ce qui fuit

Publié sur mon compte FB en 2014