La Syrie retrouvée

Soumis par Hayan Sidaoui le mer 15/11/2017 - 12:06

Rubrique

Je reprends ce post d'une syrienne publié sur son compte FB le 6 septembre dernier. C'est une femme syrienne comme beaucoup d'autres qui vivent depuis longtemps en Occident comme beaucoup de levantins pour diverses raisons sans pour autant oublier leurs racines ! Elle est, toujours comme beaucoup d'autres, déchirée par ce que son pays subit de la part de l'Occident sionisée : destructions et crimes de tout genre. Un jour, il y a des années quand j'étais un adolescent qui ne comprenait pas toujours tout, je discutais avec un vietnamien réfugié en France juste à la libération du Vietnam, je lui avait dit: pourquoi vous n'êtes pas chez vous pour vous battre et ensuite aider à reconstruire? Il m'avait répondu ceci: il faut bien des gens "dedans" et des gens "dehors" raison pour laquelle nous avons gagné!

Adalia Bipunctata est donc Installée en France depuis de nombreuses années est comme 99% des membres de la diaspora syrienne à travers le monde pétrie de patriotisme et fidèle à ce qu'elle est malgré l'exil.

Avec ses larmes elle a assisté impuissante à la destruction méthodique de son pays pour le compte du sionisme mondial car son pays, la Syrie, n'est pas à vendre encore moins à travestir comme c'est déjà le cas de nombreux pays : de la France à la Jordanie en passant par le Maroc, l'Égypte, le Canada et bien d'autres.

Elle s'insurge, comme ses concitoyens dispersés dans les quatre coins du monde, contre la parole systématiquement donnée en Occident aux quelques Syriens vendus qu'on cherche à la loupe à Paris comme à Istanbul qui, selon les médias occidentaux, représentent l'opinion publique syrienne à travers un discours corrompu et vide de sens.

D'autant vide de sens que sans la loyauté et la ténacité du peuple syrien, aussi bien de ceux de "l'intérieur" que ceux de "l'extérieur", aucune victoire n'aurait été possible.

Écrit par Adalia :

"Ouais !!! j’ai (presque) gagné mon pari !!! Car je m’exerce au langage mainstream afin de pouvoir communiquer, ça me donne : L’armée de Bachar a envahi la ville de Deir Ezzor qui était protégée par les gentils gars de l’EI sponsorisés par les grandes démocraties occidentales, mais les habitants ont acclamé les soldats bourreaux. Ah non c’est vrai : EI ce sont les méchants, mais on détourne le regard lorsque leurs commandants sont exfiltrés par les Amerloques, … Bon, on recommence : les soldats d’Assad couverts par leurs amis russes (qui menacent les frontières de l’Europe) ont volé la gloire aux gentils rebelles tout modérés, et les habitants frappés sans doute du syndrome de Stockholm, ont accueilli bras ouverts leurs persécuteurs.
Y a comme un truc qui cloche ?
Trêve de baliverne. Du fond du trou, du bout du monde, loin de tout, loin de l’épicentre du séisme, loin de l’axe de rotation de la terre, qui est Deir Ezzor en ce moment précis, dans un coin arriéré du tiers-monde , seule et ignorée de tous , dans l’indifférence générale je célèbre la victoire, le siège de trois ans est enfin brisé ! Que vaut l’allégresse si elle n’est partagée !!

La joie est immense, en cette belle nuit de pleine lune, je danse pieds nus, au son des musiques de Jean-Philippe Rameau et de Haendel, je m’organise un concert, un hommage aux valeureux lions et tigres, à l’âme des immortels sacrifiés, un hommage aux alliés indéfectibles sans lesquels cette libération n’aurait pas été possible, une victoire de la Syrie retrouvée.
Entretemps, l’électricité revient à Alep, l’eau revient à Damas, les travaux de réfection ne s’arrêtent pas, les bassins romains de rétention d’eau de Fijeh, endommagés par une dizaine d’attaques des terroristes sont toujours en cours d’entretien. Plus de 30 % des champs pétroliers et gaziers de la Syrie sont situés dans la région de Deir Ezzor, sans parler de l’agriculture…
Le tournant est décidément irréversible. Ils ont beau creuser des tunnels, on en voit le bout."

Jean-Philippe Rameau , rondeau des Indes galantes https://www.youtube.com/watch?v=RKvd4tMkFHc
Haendel , sarabande pour clavecin
https://www.youtube.com/watch?v=klPZIGQcrHA