Hymne

Soumis par Hayan Sidaoui le mer 13/03/2019 - 22:50

Rubrique

Comme je prends tous les vents
Je prends aussi tous les trains
J'aime ces chemins du désir plein
Des ronces qui me rendent patient

Les nuages surchargés de merveilles
Ces belles promesses qu'on aime boire
On aime les aventures et les belles foires
Puis avec ses lourds sabots vient le soleil

Sous le ciel gris on se sent couvert
Par les espoirs propres aux errants
Qui aiment les defis en tout temps
Et s'aveuglent avec les vilaines lumières

Et puis, dans les yeux et sans peur
Je fais face à mon habit, ce corps
Alourdi par les esprits retords
Le vice et le malin chantant en chœur

Ni destination ni perspective en vue
Juste les ailes de l'envie imprécise
Pour une clocharde comme pour une marquise
J'aime errer le cœur et l'esprit nus

Ces convoités trajets ne sont point longs
Des années et une vie les jalonnent
J'avance avec cet hymne que je fredonne
Des hommes qui aiment les parfums et leurs sons